Thales décroche un marché important dans la reconstruction de l'aéroport de Juliana

Par • Mis à jour le 09/03/2018 - 12:38

A Sint-Maarten, le groupe français Thales, spécialisé dans l'aérospatiale, la défense et la sécurité, a été choisi pour la reconstruction du système de contrôle du trafic aérien de l’aéroport international de Juliana.

     Thales décroche un marché important dans la reconstruction de l'aéroport de Juliana

C’est la société Thales qui l’annonce sur son site. Le groupe français, spécialisé dans les hautes technologies pour les marchés de l'aérospatial, du transport, de la défense et de la sécurité, a été retenu par l'aéroport international Princess Juliana de Sint-Maarten pour l'accompagner dans la reconstruction de son infrastructure de contrôle du trafic aérien et de surveillance radar.

Un équipement à la pointe de la technologie

Déployé en un délai record de 7 mois, le programme prévoit l'installation du radar primaire TopSky-ATC et STAR NG co-monté avec le radar secondaire Thales RSM970S. Les contrôleurs pourront ainsi bénéficier des toutes dernières technologies en matière d'automatisation et de surveillance radar. Mais les ambitions de l'île du nord ne se limitent pas à son rétablissement. En choisissant de déployer les systèmes ATM les plus évolués du marché, Saint-Martin témoigne également de sa volonté de s'affirmer comme une véritable plaque tournante du transport aérien dans les Caraïbes orientales. Après la République dominicaine, la Jamaïque et Aruba, Saint-Martin devient le 4ème utilisateur de TopSky ATC dans la région des Caraïbes. Avec plus de 150 radars et 25 centres de contrôle aérien ainsi que des systèmes d'aide à la navigation (Navaids) en activité dans quasiment tous les pays de la région, Thales confirme sa place de leader mondial en Amérique latine et dans les Caraïbes.