Tourisme : belle fréquentation hôtelière au premier trimestre 2018

Par • Mis à jour le 06/09/2018 - 05:55

L'année 2018 a bien commencé pour les établissements hôteliers de Guadeloupe. Selon une enquête de l'INSEE, la fréquentation hôtelière est en hausse au premier trimestre en comparaison avec 2017. Cela représente une augmentation de 6,7%. La fréquentation est calculée par nuitée. Les établissements dits de "moyenne gamme" tirent leur épingle du jeu.

    Tourisme : belle fréquentation hôtelière au premier trimestre 2018

Le nombre de nuits passées dans un établissement hôtelier par les touristes sont en augmentation pour le premier trimestre. C'est ce qui ressort d'une enquête de l'INSEE. En réalité, cette tendance se confirme depuis plusieurs années. Quand on compare cette fréquentation des hôtels entre 2017 et 2018, la hausse est significative de 6,2%. C'est la clientèle française (en provenance de l'hexagone) qui représente la plus forte progression sur un an, de l'ordre de 7,8%. La clientèle étrangère progresse aussi de 2%. Des chiffres en hausse qui ne surprennent pas les observateurs. En effet dans le même temps, le nombre de passagers à l’aéroport (hors transit) continu d’augmenter. Il faut dire que l’offre de desserte aérienne des Antilles s’est bien étoffée. On constate de nouvelles rotations aériennes au départ de six villes de province (Bordeaux, Lille, Toulouse, Nantes, Marseille et Lyon), mais également avec l'Europe et les Etats-Unis.       

Le taux d’occupation gagne 4,2 points pour le premier trimestre de l'année, pour atteindre 82,9 % d'occupation des chambres. Selon l'enquête, cette progression peut s'expliquer par le fait que le nombre de chambres offertes a diminué et que dans le même temps le nombre de chambres occupées progresse. Dans ce contexte, les professionnels sont confiants. Ils s'attendaient à une augmentation de leur activité pour le trimestre suivant. Une confiance qui devrait les pousser également à prévoir à la hausse leurs investissements dans le secteur pour les douze prochains mois. Enfin noter que la hausse de la fréquentation hôtelière profite essentiellement aux établissements de moyenne gamme, dits 3 étoiles.Une progression des nuitées de 14,6 %. Toutefois, on constate l'effet inverse pour les établissements dits de haut et de très haut de gamme (4 et 5 étoiles). Une baisse du nombre des nuitées de - 11,7%.