Un demi-million d'euros de déficit pour la caisse des écoles de Grand-Bourg

Par • Mis à jour le 02/10/2018 - 07:23

Plus de 500 000 euros de déficit. C’est le chiffre qui ressort du dernier contrôle budgétaire de la Chambre régionale des comptes. Une dette énorme pour cette structure qui cessera toute activité à la fin du mois et dont les compétences et le personnel seront transférés à la commune.

    Un demi-million d'euros de déficit pour la caisse des écoles de Grand-Bourg

La dette de la Caisse des Ecoles de Grand-Bourg est estimée à exactement 573 901 euros au 31 décembre 2017 après rectification de la Chambre régional des comptes.

Un montant qui représente plus de 66% des recettes réelles de fonctionnement.

Plus de 800 000 euros de charges de personnel

Selon le contrôle budgétaire de la CRC, cette situation financière désastreuse pour un territoire de 5 000 habitants, résulte d’un déficit structurel depuis 2016, entre des dépenses de fonctionnement qui grimpent et une activité de cantine scolaire en forte baisse avec près de 7000 repas en moins servies entre 2016 et 2017.

Dans le viseur des comptables publics, les charges de personnel : 884 084 euros pour 24 agents titulaires.

Une somme qui représente à elle seule 76% des dépenses totales.

La CRC remarque également que la commune de Grand-Bourg a diminué sa subvention de 250 000 euros par rapport à l’année dernière.

Rappelons également que la caisse des écoles de Grand Bourg prend en charge les repas du collège et du lycée qui sont de la compétence du Département et de la Région.

La première conséquence de cette mauvaise gestion  est le cout pour le portefeuille des parents d'élèves puisque les tarifs de la caisse des écoles ont été revalorisés depuis la rentrée.

Un transfert de compétence vers la commune

La commune va devoir gérer ce déficit de plus d'un demi million de déficit à partir du 31 octobre prochain.

Le conseil d’administration de la caisse des écoles a décidé par délibération au 17 juillet dernier de cesser toute activité et de transférer l’ensemble de ses missions, de son personnel et de son budget au sein de la collectivité.