Une bulle d’air dans une activité économique morose

Par • Mis à jour le 08/10/2015 - 16:53

Selon la dernière parution de l’IEDOM, les crédits aux ménages, aux entreprises ou aux collectivités publiques sont en hausse. Et cela transparaît, notamment, à travers une augmentation de l’activité bancaire. Le point.

    Une bulle d’air dans une activité économique morose
L’activité bancaire a progressé au premier semestre 2015. L’encours des crédits consenti à l’économie qui totalise 8,6 milliards d’euros, continue de croître. Mais, son rythme est plus modéré que l’année précédente (+2,0 % après une croissance de +5,5 % à fin juin 2014).

Et ce, malgré la chute des crédits octroyés aux sociétés d’assurance et fonds de pension, administrations centrales et de sécurité sociale sur un an. Les crédits aux entreprises s’inscrivent en hausse sur douze mois (+2,3 % après +2,1 % à fin juin 2014).

Cette dernière est rendue possible grâce à la progression des crédits immobiliers (+5,4 %). Les financements consentis aux entreprises augmentent en glissement annuel fin juin 2015 à 4 milliards d’euros.

En parallèle, l’encours sain des crédits aux ménages enregistre une augmentation identique à celle de juin 2014 (+3,8 %). Les crédits alloués aux collectivités locales affichent pour leur part une croissance plus soutenue (+7,8 % contre +3,5 % à fin juin 2014).