2ème édition du Salon du véhicule hybride et électrique

Par 01/07/2022 - 07:00 • Mis à jour le 30/06/2022 - 20:09

Alors que les prix à la pompe ne cessent de grimper, peut-être songez-vous à passer à la voiture électrique ...

    2ème édition du Salon du véhicule hybride et électrique
Photo d'illustration / un véhicule électrique à une borne de recharge

L’occasion vous est donnée d’en savoir plus aujourd’hui, vendredi 1er juillet, avec le lancement de la 2ème édition du Salon du véhicule hybride et électrique. Elle se déroulera à Destreland jusqu’à dimanche, le 3 juillet.

Matthias De Monsabert, directeur Marketing CAMA Guadeloupe, était l’invité du Caraïbe soir, hier, jeudi 30 juin.

On a des conducteurs qui s'intéressent de plus en plus à ces véhicules, électriques ou hybrides. Ils représentent d'ailleurs aujourd'hui 26 % des ventes en Guadeloupe, soit plus d'une voiture sur quatre. Et effectivement, tout est aligné pour que la transition se fasse : la plupart des marques propose ce type de véhicules, on a des autonomies largement suffisantes pour répondre aux besoins quotidiens des Guadeloupéens, un réseau de bornes qui se développe, et les prix deviennent plus abordables.

Plusieurs éléments nécessaires à la fabrication d'une voiture électrique, tels que le lithium ou le cobalt, proviennent d'industries polluantes. Matthias De Monsabert assure néanmoins que leur impact est "largement meilleur que celui dû à la production de véhicules dits classiques, essence ou diesel".

La première chose, c'est que le seul moyen de transport qui ne pollue absolument pas, c'est la marche à pied ! Alors effectivement, il y a un minimum d'impact sur l'environnement, mais beaucoup d'études ont prouvé que sur l'ensemble du cycle de vie d'un véhicule électrique, c'est-à-dire depuis l'obtention des matières premières jusqu'à l'usage, et même jusqu'au recyclage, le bilan est sans commune mesure avec l'alternative.

Le gouvernement fait d'ailleurs tout ce qu'il peut pour accélérer cette transition énergétique, notamment avec le bonus écologique, maintenu jusqu’à la fin de l’année. Une prime qui peut aller jusqu’à 7 000 euros à l’achat d’un véhicule électrique, soit 1 000 euros de plus qu'en hexagone.

Pour ce salon, on propose d'ailleurs des offres spéciales sur les 15 modèles qui sont présentés, afin d'inciter les conducteurs à se tourner vers ces technologies.

Tags