COVID : une jauge à 50% dans les collèges et les lycées

Par Olivia Losbar 14/04/2021 - 21:15
01/01/2020 - 00:00
Guadeloupe

Ce mercredi, le Préfet a annoncé de nouvelles mesures pour contrer l'envolée des contaminations dans le département. La "demi-jauge" sera désormais appliquée dans les collèges et les lycées. Comment va-t-elle s'appliquer dans les établissements ? La rectrice a apporté quelques précisions lors du point sur la situation épidémique.

    COVID : une jauge à 50% dans les collèges et les lycées

La COVID-19 continue de se propager en Guadeloupe. Cette semaine, l'épidémie a connu une  nette accélération avec 506 nouveaux cas positifs identifiés entre le 5 et le 11 avril soit plus de 40 % par rapport à la semaine précédente. Le taux de positivité atteint près de 11,5 % et le taux d‘incidence atteint 134 pour 100 000, contre 94 la semaine précédente. Ces chiffres sont très au-dessus du seuil d’alerte ce qui a incité le préfet à renforcer les mesures déjà en vigueur. La jauge passe désormais à 50% dans les collèges et les lycées. 

Lors du point de situation épidémique présenté en préfecture ce mercredi après-midi, la Rectrice a apporté des précisions sur cette mesure.

Comment appliquer la "demi-jauge" ?

Dès le début de semaine, les différentes modalités ont été évoquées avec les équipes pédagogiques avec une appréciation de son application laissée aux établissements. La mesure de "demi-jauge" pourra donc être appliquée tant au niveau de la classe que de l’établissement. Des roulements sont  prévus sur deux semaines afin de permettre un nettoyage des locaux entre les changements de groupe.

Le professeur pourra ainsi travailler avec une partie de la classe en présentiel et l’autre en distanciel ou sur un modèle de cours en présentiel avec du travail envoyé aux élèves restés à domicile.

Renforcer la couverture numérique 

Le risque de bug informatique devrait être réduit. Christine Gangloff-Ziegler a en effet expliqué que la tension devrait être moins importante sur les plateformes en ligne dans la mesure où les établissements scolaires de l’hexagone sont actuellement en vacances.  Selon la Rectrice, les services du Rectorat travaillent en concertation avec ceux de la région et du département pour permettre la mise en place du travail à distance dans les meilleures conditions.

Par ailleurs, les tests salivaires débuteront ce jeudi dans les établissements. Ces tests se font uniquement avec l’accord des parents a précisé Christine Gangloff-Ziegler.

Tags