Comment fonctionnent les tests salivaires à l'école ?

Par Isabelle Hamot 15/04/2021 - 11:17
01/01/2020 - 00:00
Guadeloupe

La campagne de tests salivaire débute ce jeudi dans les écoles primaires. Les tests ne seront pratiqués qu’avec l’autorisation des représentants légaux des enfants. Une cinquantaine d’écoles sont concernées. Le but est de tester massivement et plus facilement qu’avec le PCR.

    Comment fonctionnent les tests salivaires à l'école ?

Les prélèvements seront opérés au sein des écoles, par des laboratoire biologiques habilités par l’ARS, avec l’appui de personnel de santé recrutés pour ces missions. Ils apporteront le matériel nécessaire. Le prélèvement est simple et consiste à prélever un peu de salive dans un tube. Lors du dépistage, les enfants devront cracher au moins 1 millimètre de salive dans un flacon.

Pour les plus petits, la salive pourra être prélevée directement sous la langue à l’aide d’une pipette. Les échantillons seront analysés dans un laboratoire biologique qui communiquera le résultat aux familles sous 24h.

Le protocole en cas de positivité 

Si le test est positif, les parents devront en informer la direction de l’école. Le laboratoire fera de même. Ce dernier vérifiera s’il s’agit d’un variant du virus. Le médecin conseil du rectorat sera aussi alerté afin de mettre en place le protocole de contact tracing en milieu scolaire qui permet l’isolement des cas contacts avant le retour à l’école. La fermeture d’une classe ne sera possible que si elle compte 3 cas de variants anglais et un cas du variant sud-africain ou brésilien.

Les syndicats dénoncent le manque d'anticipation du rectorat 

Le syndicat FSU Guadeloupe et le Se Unsa dénoncent un manque d'anticipation du rectorat et un manque de concertation avec les personnels de l'éducation pour la mise en place de ce nouveau protocole.

 

Tags