Deux collèges sensibilisés aux violences sexuelles

Par 27/11/2018 - 16:16 • Mis à jour le 27/11/2018 - 16:16

Le collège du Lamentin, Appel du 18 Juin, a organisé la 3ème édition de :"Jénnès, doubout kont dériv à seks pou moun rèspecté-w é pou vyolans pas touché-w". Une opération co-pilotée par la préfecture, l'académie de Guadeloupe, l'Association Anabella respect et émancipation des femmes ou encore le ministère des Outre-Mer.

    Deux collèges sensibilisés aux violences sexuelles

Violences sexistes et sexuelles, cyber-harcèlement, discriminations ou inégalités, ce sont les thèmes qui ont été abordés à la médiathèque du Lamentin avec les élèves de deux collèges, Maurice Satineau à Baie-Mahault et le collège Appel du 18 juin du Lamentin. 

Il en ressort qu'il faut conscientiser les jeunes à ces sujets pour libérer la parole et pour informer les élèves sur leurs droits et leurs devoirs. 

Selon Néhémie Martin, psychologue spécialisé chez les adolescents et les enfants: "Toujours rester "acteurs", toujours rester vigilants, la conscience c'est un travail à faire tous les jours. Dans tout ce que l'on entend, les mots sont violents, les gestes qui sont violents. C'est un réel travail au quotidien. Ce qui est essentiel à mon sens, c'est ce travail de prévention, qui se fait quand même assez récemment. Parce qu'il y a quelques années, on ne parlait de ça, c'était quelque chose qui sévissait, quelque chose de muet. On doit mettre l'accent sur les enfants."

La journée était rythmée d'une représentation artistique, culturelle et audiovisuelle de dénonciation et de prévention aux incivilités.

Près de 150 enfants ont participé à l'évènement.