Harcèlement, radicalisation, violence : les collégiens élus s'expriment

Par • Mis à jour le 12/12/2017 - 12:00

Depuis la rentrée 2017, le recteur a souhaité qu'un Conseil à la Vie Collégienne soit installé dans l’ensemble des 47 collèges de l’académie. Chaque établissement a également identifié un CPE référent chargé de l’animation de l’instance. L'objectif est d'inciter les jeunes élèves à porter leurs idées, propositions et projets afin d'améliorer la vie scolaire.

    Harcèlement, radicalisation, violence : les collégiens élus s'expriment

L’engagement des élèves constitue l’un des principaux leviers pour instaurer et maintenir un climat scolaire propice aux apprentissages. Il s’agit par cette démarche d’impulser une nouvelle dynamique dans les collèges, de nouveaux projets et de favoriser le mieux-vivre ensemble.

Afin de doter les élus de compétences leur permettant de remplir au mieux leur mission, la délégation académique à la vie lycéenne et collégienne (DAVLC) organise un séminaire afin que les élèves élus s’expriment sur des thèmes tels que la radicalisation ou le harcèlement à l’école. Ils seront encadrés par les conseillers principaux d’éducation référents à la vie collégienne.

Au cours de ce temps de réflexion les activités proposées permettront aux élus de mieux appréhender leur rôle et le fonctionnement de l’établissement. Des représentants de jeunes se sont réunis autour d’un séminaire aujourd’hui au collège du Moule. Lydia Berry-Lacemon, chargée de mission académique de la vie scolaire collégienne et lycéenne :