Intrusions à l'école : pas de plainte, mais une enquête

Par • Mis à jour le 17/01/2020 - 13:12

Une enquête est diligentée par la Justice après l’irruption d’individus encagoulés dans des écoles de Baie-Mahault. 13 écoles ont été évacuées par mesure de précaution, jeudi. Cependant, selon nos informations, aucune plainte n’était déposée ce vendredi matin.

    Intrusions à l'école : pas de plainte, mais une enquête

Aucune plainte n’a été déposée après l’irruption d’individus le visage masqué dans deux écoles de Baie-Mahault. Le recteur, Mostapha Fourar, a réagi dès jeudi, condamnant un « acte grave », exprimant même sa colère sur RCI. Cependant, le rectorat indique aussi qu’il ne peut pas porter plainte directement. Il pourrait cependant apporter son « soutien juridique » à un enseignant qui déciderait de porter plainte, s’estimant victime d’une menace ou d’une agression sur son lieu de travail par exemple.

Selon des témoignages, les individus masqués ont ordonné au personnel de sortir. Il y avait, selon nos informations, des enseignants et une psychologue, mais il n’y aurait pas eu d’enfant présent à cette heure matinale.

Pour des menaces ou actes d’intimidation sur une personne exerçant une fonction publique ou d’utilité collective, la peine encourues par le code pénal est de 2 ans de prison, et jusqu’à 30 000 euros d’amende. Mais pour l’heure, aucun des personnels visés n’aurait décidé de donner suite.

La mairie de Baie-Mahault peut aussi déposer plainte pour violation de propriété, puisqu’elle est propriétaire des murs de l’école. La peine encourue si les faits sont commis en réunion, est de 3 ans et 45 000 euros d’amende. Mais aucune plainte n’était déposée ce vendredi matin. Aucun communiqué de presse non plus. Aucun élu n’a pris la parole, dans un contexte social déjà très tendu.

Le rectorat indique par ailleurs qu’il y aurait eu, en plus des deux individus masqués, un troisième, à visage découvert et donc identifiable. Malgré l’absence de plainte, une enquête est ouverte. Suite à « un signalement », le parquet a saisi la Brigade de Recherche de Pointe-à -Pitre.

Tags

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.