J.M Blanquer : "15 à 25% de décrochage scolaire" en Outremer

Par 21/04/2020 - 14:36
01/01/2020 - 00:00

Le ministre de l'Education a évoqué la situation de l'Outremer, ce mardi, indiquant que l'impact social" y est "plus grand" en pleine pandémie de Covid-19.

    J.M Blanquer : "15 à 25% de décrochage scolaire" en Outremer

Alors que se profile une stratégie de déconfinement progressif à partir du 11 mai, avec un retour des élèves à l'école à partir de cette date, le ministre de l'Education a évoqué la situation de l'Outremer à ce jour, ainsi que la carte scolaire pour la rentrée prochaine.

D'abord les CP et CM2 la semaine du 11 mai, une partie du secondaire la suivante et enfin l'ensemble des classes à compter du 25 mai. Le ministre de l'Education Nationale a présenté ce matin à l'Assemblée Nationale les pistes de travail sur le retour à l'école. Jean-Michel Blanquer était auditionné par la commission des affaires culturelles et de l'éducation.

Pas de réouverture si les conditions sanitaires ne sont pas réunies, groupes de 15 élèves maximum, cours en présentiel mais aussi possible à distance, télétravail maintenu pour les enseignants vulnérables ou qui ont un proche considéré à risque : ce retour à l'école sera à la fois progressif et très souple. Et chaque territoire aura une grande liberté de manœuvre.

Le ministre l'a d'ailleurs confirmé un peu plus tard lors de la séance de questions au gouvernement. Notamment en ce qui concerne les Outre-mer où la situation est bien spécifique, avec un décrochage scolaire plus important que dans l'hexagone :

Tags

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.