La prise en charge des élèves en situation de handicap autour d'un congrès

Par • Mis à jour le 21/05/2018 - 12:04

Le SNUIpp FSU de Guadeloupe, le Syndicat National Unitaire des Instituteurs Professeurs des Ecoles organisait un congrès au Lycée Bertène Juminer du Lamentin pour évoquer les problématiques de l’ASH, l’Adaptation et la Scolarisation des élèves en situation de Handicap en Guadeloupe.

    La prise en charge des élèves en situation de handicap autour d'un congrès

Ils ont abordé la prise en charge et les enjeux des élèves en situation de handicap dans les établissements scolaires du second degré. 

Des intervenants nationaux ont fait le déplacement en Guadeloupe pour nourrir les échanges. 

Selon Serge Bontoux, directeur des SEGPA et responsable national sur l’enseignement adapté du 2nd degré: "Ce rendez-vous est important car nous faisons depuis un moment un tour d'horizon sur l'enseignement adapté, sur les questions de l'inclusion, parce que depuis la loi 2013 sur l'inclusion scolaire, on a beaucoup de modifications dans notre métier et sur le système éducatif. On essaie surtout de construire collectivement avec les collègues. On est en train de changer de paradigme sur la question de l'inclusion". 

VERS UNE MEILLEURE PRISE EN CHARGE DES ENFANTS

Pour Tony Pioche, le secrétaire général du SNUIpp - FSU Guadeloupe: "Aujourd'hui, la Guadeloupe souffre de beaucoup de maux, parmi eux, les élèves en grande difficulté. C'est un problème qui relève du syndicat mais qui relève aussi de la société. Ils nous paraissaient important de mettre en situation des collègues qui sont spécialisés et qui ont à charge ces enfants qui ont une image négative de leur propre personne. La société actuelle doit pouvoir être inclusive et prendre en charge tous ces enfants. Il faudra agir sur les effectifs, il faudra agir sur les moyens, il faudrait qu'il y est plus de formations, il faudrait que les parents mêmes soient formés... "