Changer d'île

Le Lycée Carnot adapte ses formations au monde du travail

Par Rédaction RCI / RCI.FM / 12/04/2019 - 09:48

Le LPO Carnot fait le pari d’adapter les formations aux besoins des entreprises. Ils ont organisé une table ronde avec les professionnels afin de faire le point sur leurs attentes.

Comment mieux adapter la formation des lycéens et les préparer ainsi au monde de l’entreprise, c’est l’une des problématiques qui se posent pour les équipes pédagogiques.

Le Lycée Polyvalent de Carnot a fait le pari de créer des liens forts avec les entreprises. Chaque année, les élèves doivent en effet effectuer des stages dans le cadre de leur formation.

Nouer des liens forts avec les professionnels

 A l’occasion des journées portes ouvertes du LPO en ce début de mois d’avril, la communauté éducative a tenu à organiser une table ronde avec les professionnels afin d’identifier leurs besoins dans les dix prochaines années.

Le Lycée Carnot rencontre de plus en plus de difficultés à trouver des structures prêtes à accueillir les lycéens en formation professionnelle. Nouer une collaboration avec les entreprises est donc une nécessité.

A l’occasion de cette manifestation, l’équipe pédagogique a ainsi pu présenter les projets de l’établissement à un parterre de professionnels et de représentants des collectivités.

Mené par deux enseignantes, Yvanne Losbar, professeur de gestion commerciale et Yolande Siban, professeur de lettres-histoire-géographie, le projet doit permettre au lycée à terme, de développer un véritable réseau avec le milieu socio-économique. 

La réalité du monde du travail

Les chefs d’entreprises ont pu exprimer leurs attentes vis-à-vis des lycéens. Des lycéens dont les souhaits sont encore souvent éloignés des contraintes du monde du travail.

Les chefs d'entreprises doivent également prendre la mesure du rôle socio-éducatif dans lequel ils s’engagent en devenant les tuteurs professionnels de ces élèves.

Cette rencontre était aussi l’occasion pour les entreprises d’exprimer les difficultés qu’elles éprouvent dans l’obtention des aides dans le cadre de la prise en charge de jeunes en apprentissage.

Pour le Conseil Régional, l’objectif est également de permettre aux talents locaux de rester sur le territoire à l’issue de leur formation. Ce type de projet revêt, outre sa vision pédagogique et économique, une véritable dimension sociale.

Toutefois, les établissements scolaires, s’ils doivent préparer leurs élèves à la réalité du monde de l’entreprise, sont tenus à certain programme de formation.



Une nouvelle formation à la rentrée prochaine

Le Lycée polyvalent de Carnot, par le biais de son proviseur, a d’ailleurs demandé l’ouverture d’une unité de formation en apprentissage à la rentrée prochaine.

Ils espèrent pouvoir créer une Terminale CAP Employé de vente spécialisé  Option C (services à la clientèle).

L’avantage d'une telle formation est justement que l’apprenti peut basculer sous statut scolaire à n'importe quel moment de la formation ce qui réduit le risque d’échec pour les élèves qui s’engagent dans cette voie.

Aujourd'hui, à l'instar du Lycée Carnot, beaucoup d'établissements scolaires font le choix de la généralisation de la mixité des parcours pour garantir la réussite professionnelle des élèves. 

A lire également

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.