Les épreuves du bac au lycée des Droits de l'Homme de Petit-Bourg seront délocalisées

Par 31/05/2018 - 18:02 • Mis à jour le 31/05/2018 - 18:02

Le recteur de l'Académie de la Guadeloupe a rencontré ce jeudi après-midi l'équipe de direction ainsi que les membres élus au Conseil d'administration du LGT de Petit-Bourg pour trouver des solutions, en raison des fortes odeurs de sargasses. Il s'agissait de trouver la meilleure organisation possible alors que les épreuvesdu bac approchent à grand pas. Une décision est ressortie, toutes les épreuves seront délocalisées dans plusieurs autres lycées.

    Les épreuves du bac au lycée des Droits de l'Homme de Petit-Bourg seront délocalisées

Après plusieurs semaines d’exaspération à cause des sargasses, chez le personnel enseignant, auprès des parents ainsi que près des élèves du LGT les Droits de l’Homme de Petit-Bourg, le recteur de l’Académie de la Guadeloupe a finalement pris une décision concernant les épreuves du bac au lycée; Elles seront toutes délocalisées dans des lycées environnant. Probablement au Lycée de Baimbridge, au Lycée Agricole et au Lycée Charles Coeffin de Baie-Mahault. 

Selon Mostafa Fourar, recteur de l'Académie de la Guadeloupe: "La situation des sargasses n'est pas nouvelle. On s'y prépare depuis un certain temps. En raison de l'arrêté pris par la municipalité de fermer toutes les écoles de Petit-Bourg, nous avons décidé de délocalisé les épreuves du bac. Tous les lycéens de cet établissement vont être répartis sur différents lycées qui sont pas très loin en fonction des séries. Reste à officialiser la coordination et le transport entre les lycées."