Les syndicats scolaires déplorent des malaises liés aux sargasses

Par • Mis à jour le 09/05/2018 - 11:38

Dans les collèges de Nelson Mandela Capesterre de Marie Galante, Yssap de Sainte Anne, Félix Eboué de Petit Bourg et le lycée des droits de l’Homme, la situation sanitaire devient préoccupante. Les odeurs nauséabondes des émanations liées aux sargasses deviennent insupportables pour les élèves et les adultes de ces établissements.

    Les syndicats scolaires déplorent des malaises liés aux sargasses

Les syndicats décrivent des malaises qui se multiplient parmi les élèves et les personnels. Il y a selon eux urgence à mettre en place l’ensemble des mesures sanitaires qui s’imposent, c'est-à-dire, fermer préventivement ces établissements scolaires, pour mettre en sécurité la communauté scolaire. Ils souhaitent que l’ARS vienne prendre des mesures de la nocivité réelle des émanations des sargasses au sein des établissements concernés.

Le SNES-FSU demande des actions rapides avant qu’un drame irréversible ne se produise. Guillaume Marsault secrétaire régional :