Un collectif de parents d'élèves s'insurge contre la réouverture des écoles

Par 12/05/2020 - 09:18
01/01/2020 - 00:00

Alors que chez nous en Guadeloupe, seules 3 communes ont décidé de rouvrir leurs portes aux élèves, la Désirade, Goyave et Petit-Bourg, un collectif de parents d’élèves s'insurge contre cette reprise. Ils ont réagi par voie de communiqué en demandant aux décideurs publics une rentrée pour le mois de septembre ainsi que des mesures adaptées à la situation de crise sanitaire.

    Un collectif de parents d'élèves s'insurge contre la réouverture des écoles

"En réalité, l’une des raisons essentielles à cet impossible déconfinement programmé tient au fait qu’aucun des établissements scolaires de Guadeloupe n’est en capacité d’accueillir les élèves dans des conditions sanitaires optimales pour faire face au Covid- 19." expliquent les parents d'élèves (CAPEPEG) dans leur courrier.

Des problèmes récurrents  

Le collectif CAPEPEG explique être contre l’ouverture des écoles et préconisent une rentrée pour le mois de septembre. Ils dénoncent des problèmes récurrents, "vétusté, défectuosité des équipements, insécurité, insalubrité, invasion de rats, vecteurs de maladies mortelles, manque d'eau, manque de moyens matériels et humains, fermetures de classes… si dangereusement présents dans nos établissements scolaires de Guadeloupe et en vain dénoncés par les associations de parents d’élèves de Guadeloupe depuis tant d’années".

La priorité aux lycéens

Selon les parents d'élèves, "il faut se soucier des lycéens qui ont des examens ou concours à passer".

Ils entendent par ailleurs, "profiter de ce temps crucial qu’il reste, de Mai à Septembre, pour lancer un véritable plan Marshall pour régler définitivement tous les problèmes sanitaires, de Santé Publique, de vétusté, et d’insécurité de tous les établissements scolaires de Guadeloupe", fin de citation.

Les doléances aux décideurs publics 

Dans leur courrier, le collectif des Associations de Parents d’Elèves et Parents d’Elèves de Guadeloupe s'adresse aux Présidents des collectivités majeures, Département et Région, aux maires, au recteur de l'Académie de Guadeloupe mais aussi aux chefs d'établissements scolaires de Guadeloupe. 

En résumé le collectif souhaite que l'accent soit mis sur deux points : 
"- Assurer désormais la rentrée imminente des nos élèves de Première et Terminale générale et technologique afin qu’ils passent leurs examens et concours dans les meilleures conditions sanitaires possibles et dans la plus grande sérénité possible.
- Profiter de ce temps crucial qu’il nous reste, Mai à Septembre 2020, pour lancer un véritable plan Marshall pour régler définitivement tous les problèmes sanitaires, de Santé Publique, de vétusté, et d’insécurité de tous les établissements scolaires de Guadeloupe." 

 

Tags

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.