La brume de sable s’atténue...mais va revenir

Par 24/06/2020 - 12:14
01/01/2020 - 00:00

Alors que l’archipel est traversé par une brume de sable d’une intensité inédite, les prévisionnistes indiquent que celle-ci devrait s’atténuer à partir de ce mercredi, mais revenir en fin de semaine.

    La brume de sable s’atténue...mais va revenir

« Aujourd’hui c’est déjà moins dense que les jours précédents » mais « il y en a encore pour quelques jours », a indiqué sur RCI, Danielle Minatchi prévisionniste à Météo France, dans le journal de 7 heures, présenté par Cédric Centime sur l’intense brume de sable qui traverse l’archipel depuis plusieurs jours.

« Demain on a une atténuation par une arrivée d’une onde tropicale faible donc on aura quelques averses un peu plus nombreuses et une accalmie au niveau de la poche de brume mais vendredi on aura une nouvelle poche » même si « ça ne sera pas aussi dense ».

Danielle Minatchi n’a « pas souvenir » d’avoir connu un phénomène d’une telle intensité : «par nos statistiques, on a relevé que depuis 25 ans nous n’avions pas eu cette densité de brume de poussière. » Ce mercredi, la préfecture et Gwad’Air indiquent que « la concentration en particules fines PM10 dans l’air devrait dépasser les 50 μg/m3 en moyenne sur 24h, valeur correspondant au seuil d’information et recommandation.

Après plusieurs jours consécutifs de dépassement des seuils réglementaires et face à cette prévision, la procédure d’alerte sur persistance est déclenchée conformément à l’arrêté préfectoral relatif à la qualité de l’air. »

Tags

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.