Plan de relance du "Jardin Partagé" de Saint-Claude

Par 08/05/2021 - 13:52 • Mis à jour le 08/05/2021 - 13:49

Comment dompter la chlordécone et produire des cultures sur un terrain contaminé. Dans le cadre du plan de relance initié par l'Etat, l'initiative d'un "Jardin Partagé" porté par l'association "Gallard Doubout", le Préfet de Région de Région s'est rendu ce samedi matin sur le site. Un projet scolaire pourrait également voir le jour très prochainement.

    Plan de relance du "Jardin Partagé" de Saint-Claude

Un projet lancé depuis 2018, "Dé men pou jaden", soutenu par la commune de Saint-Claude et les organismes de l'IREPS et de JAFA. Tous les samedis matins, ils sont une douzaine de bénévoles sur la trentaine de volontaires à tenter une expérimentation qui consiste à réussir à cultiver et à produire sur un terrain pollué par la chlordécone.

Lauréat de l'appel à projets "Jardins partagés ou collectifs", l'Association Gallard Doubout poursuit tranquillement son chemin. La présidente, Monique Etienne en a dit plus : 

Jardin partagé

Le Préfet Alexandre Rochatte a tenu à saluer cette initiative novatrice et originale qui vient de recevoir un financement de 26.000 euros pour poursuivre ce défi qui pourrait faire école puisque la commune envisage à la rentrée scolaire prochaine d'associer les établissements du primaire sur un projet pédagogique porté par des enseignants motivés et engagés. Écoutez le maire, Elie Califer : 

Tags