Un appel à l'action pour protéger les mammifères marins de la Caraïbe

Par 05/11/2021 - 10:35 • Mis à jour le 05/11/2021 - 10:33

L’alerte de plusieurs scientifiques de la Caraïbe pour protéger les mammifères marins. Ils sont en effet plus de 35, des chercheurs, scientifiques, organisations non gouvernementales, associations, gestionnaires d’aires marines à interpeller les décideurs politiques et le public à agir maintenant en faveur des espèces menacées dans une lettre ouverte. Une démarche qui entre dans le cadre du projet CARIMAM (projet de coopération internationale pour de la préservation de ces cétacés). Selon ces derniers, dans la Grande Région Caraïbe, 35 espèces dont un cinquième est classé comme « menacé » et plusieurs comme « quasi menacées » sur la liste rouge de l’Union Internationale de Conservation de la Nature, l’UICN. Il y a donc urgence pour ces défenseurs de la faune sous-marine…

    Un appel à l'action pour protéger les mammifères marins de la Caraïbe

Des défenseurs de la cause animale et de l’écosystème sous-marin qui s’appuient sur un exemple relativement récent pour illustrer leurs inquiétudes : l’extinction du phoque moine des Caraïbes sur les dix dernières années. Autres  exemples cités, de nombreux mammifères marins sont régulièrement capturés comme prises accessoires ou empêtrés dans les engins de pêche, certaines régions autorisent encore la chasse ou la capture d’animaux sans aucune évaluation des populations des espèces impactées et cela malgré les recommandations de la COP10.

Par ailleurs, la pollution sonore, chimique, le développement de l’exploitation pétrolière et gazière fragilisent considérablement certaines zones, notamment le long des côtes d’Amérique du Sud.  Des pratiques qui entrent souvent en conflit avec le développement d’initiatives commerciales d’observation des mammifères marins qui en revanche lorsqu’elles sont bien pratiquées peuvent apporter des bénéfices durables aux communautés et à l’économie locale. Autre alerte, en plus de ces menaces directes, le changement climatique mondial qui affecte le niveau des mers, la distribution des proies, les schémas migratoires, rendant les cétacés plus sensibles aux autres menaces.

Désormais, il faut impérativement agir selon ces observateurs pour empêcher l’extinction d’autres espèces. Pour cela, ils demandent aux politiques d’appliquer les règlementation nationales et régionales pour assurer leur protection.

Tags