3 gendarmes frappés par des jeunes

Par • Mis à jour le 17/10/2015 - 18:50

L’uniforme ne fait-il plus peur à certains? Jeudi soir, deux jeunes qui circulaient sans casques sur un deux roues dans le secteur de Sainte-Marie à Sainte-Rose, ont pris à partie des gendarmes qui procédaient à leur contrôle. Les agents ont reçu plusieurs coups, nécessitant une prise en charge médicale tout de même. Finalement, interpellés, les mis en cause devront répondre de leur comportement dans quelques mois devant la Justice.

    3 gendarmes frappés par des jeunes
C’est suite à un banal contrôle routier que les choses auraient dégénéré. Dans la nuit de jeudi à vendredi, une patrouille aperçoit 2 jeunes sur un "kabrit", entendez par là, un scooter désossé et dangereux pour la circulation. Les individus ne sont également pas porteurs de casques. Il n’en faut pas plus pour constater l’infraction, mais les intéressés, pour on ne sait quelle raison, s’énervent et insultent les agents.

Plusieurs coups de poing

Devenant encore plus violents, ils assènent plusieurs coups de poing aux gendarmes, surpris par cette réaction plutôt inattendue. Les militaires sont blessés mais font face. Des blessures qui justifient aujourd’hui de plusieurs jours d’ITT tout de même. Les deux forcenés finissent par être maîtrisés et interpellés. Âgés de 18 et 20 ans, ces derniers sont déjà défavorablement connus des services. Immédiatement placés en garde à vue puis déferrés, les deux jeunes devraient répondre ultérieurement d’acte de rébellion, d’outrages et de violences à l’encontre de dépositaires de l’autorité publique en plus des nombreuses infractions routières à l’origine de l’altercation.

Rinsy Xieng