6 blessés dont 3 grave après l’effondrement du pont de Morne à Vaches

Par 08/12/2022 - 05:49 • Mis à jour le 08/12/2022 - 05:48

L’effondrement du pont militaire de morne à Vaches qui s’est effondré mercredi (7 décembre) a fait 6 blessés dont 3 graves. La dernière victime a été hélitreuillée puis transportée aux urgences dans la soirée.

    6 blessés dont 3 grave après l’effondrement du pont de Morne à Vaches

Mercredi dans l’après-midi, le pont de Morne à Vaches, à la limite entre Basse-Terre et Saint-Claude, s’est effondré alors que des travaux y étaient menés. 6 ouvriers de la société SOGETRAS qui étaient sur le site, on fait une chute collective d’une douzaine de mètres au milieu des débris et de la ferraille.

Des fractures ouvertes

Les 5 premières victimes qui ont été secourues sont des hommes d’une trentaine d’années. Le premier était légèrement blessé, un autre s’est fait une fracture du pied, un troisième, une fracture à la jambe. Les 3 dernières victimes sont dans un état plus grave, dont un avec le pied gauche sectionné. Des gravités assez sérieuses du fait de fractures ouvertes qui ont nécessité des opérations délicates au CHU de Pointe-à-Pitre dans la soirée.

Une opération périlleuse

Les opérations de secours, qui ont duré 6 heures, ont mobilisé près de 80 personnels de secours de santé et de sécurité sur le site de Morne à Vaches. Le terrain en pente, sinueux et glissant a demandé beaucoup de maîtrise et de méthode, car le risque de chute était important.

Ce chantier était ouvert depuis une semaine seulement. Le pont appelé « pont militaire » date de plusieurs dizaines d'années et il était fermé à la circulation piétonne et routière depuis 14 ans. 

Les collectivités et les maires de Basse-Terre (André Atallah) et de Saint-Claude (Lucie Weck) étaient présents tout au long des opérations de secours, ainsi que le directeur du cabinet du préfet, le député Elie Califer et le procureur de la République. Le directeur du SAMU, Dr Portecop, était également sur place.

Une enquête devra définir les causes, mais aussi les responsabilités dans cet accident où le pire semble avoir été évité.

Tags