Agressée pour un kilo de viande

Par • Mis à jour le 06/02/2020 - 18:56

Une septuagénaire, gérante d'une boucherie de Capesterre Belle-Eau, a probablement échappé au pire, ce jeudi, en début d'après-midi. Un quadragénaire en colère et armé d'un couteau s'apprêtait à se jeter sur elle. La commerçante lui demandait, simplement, de préciser sa commande.

    Agressée pour un kilo de viande

Ce jeudi après-midi, peu avant 14h,à Capesterre Belle-Eau, un homme, âgé d'une quarantaine d'années voulant s'acheter de la viande dans une boucherie de la commune, s'en est pris ouvertement et bruyamment à la gérante du commerce, âgée de 73 ans, qui lui demandait, simplement, de préciser sa commande. Au lieu de répondre, l’individu s’est montré de plus en plus menaçant. Il a fallu l'intervention d'un autre acheteur, présent dans le commerce, pour réussir à le calmer et le sortir de la boucherie.

Mais peu de temps après, l'agresseur est revenu à la charge, cette fois, armé d'un couteau. Heureusement, cette fois encore, un autre client a du s’interposer pour empêcher l’homme d’agresser la septuagénaire et le faire sortir du commerce. Alertés, les policiers du commissariat de Capesterre Belle Eau sont tout de suite intervenus et ont réussi à localiser l'individu, puis l'interpeller pour l'interroger sur ses intentions.

Saisi, le Parquet de Basse-Terre a confié l'enquête de flagrance aux policiers de la Brigade de Sécurité Urbaine du Commissariat de Capesterre Belle-Eau pour investiguer sur cette nouvelle tentative d'agression armée.

La victime, elle, était encore très choquée ce jeudi soir après ces faits.

Tags

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.