Alain Simion aurait tué à coups de couteau sa compagne

Par • Mis à jour le 15/06/2015 - 14:24

Le syndicaliste CFDT, militant du mouvement LKP, militant anti-chlordécone et proche du CIPN Alain Simion, aurait donné la mort à Marie-France Osigre, une jeune ivoirienne. L’homme aurait reconnu les faits et serait placé en détention à Bois d’Arcy.

    Alain Simion aurait tué à coups de couteau sa compagne
Alain Simion, employé d’EDF, membre du syndicat CFDT proche du CIPN et du mouvement LKP et militant anti-chlordécone serait l’auteur présumé du meurtre de Marie-France Osigre, une Ivoirienne de 25 ans. Selon le quotidien France-Antilles, les faits se seraient déroulés jeudi 11 mai dans un appartement au Chenay (Yvelines).

Le corps de la jeune femme aurait été découvert lardé de 5 coups de couteau. L’homme aurait eu une discussion avec Marie-France Osigre qui a mal tourné. Il comptait épouser cette dernière. Mais, Marie-France Osigre aurait annoncé au quinquagénaire ne plus vouloir tenir cet engagement.

Une histoire qui pousse à l’interrogation. D’autant plus qu’Alain Simion est connu pour être d’un certain calme. Il aurait reconnu les faits. Il est semble-t-il depuis hier en détention à Bois d’Arcy.