Bertrand Cambier: le point sur l'enquête

Par • Mis à jour le 05/01/2016 - 17:42

L’enquête concernant la mort par balles du directeur de Toyota vendredi dernier se poursuit. Les gendarmes n'ont que très peu d'éléments et ont donc lancé un appel à témoin. L’agression commise entre les Abymes et Morne à l’eau le 1er janvier 2016, pourrait avoir été préméditée si on l’analyse d’un point de vue général : lieux, timing, fuite des suspects… Beaucoup de questions se posent à l'heure actuelle.

    Bertrand Cambier: le point sur l'enquête
L’affaire demeure très mystérieuse, aujourd’hui encore, les enquêteurs ne disposent que de peu d’éléments concernant ce meurtre, qui s’apparenterait d’ailleurs plus à un assassinat. Ce qui le laisse penser ? Et bien c’est le déroulé de l'agression. Vers midi, bertrand Cambier indique à ses proches qu’il doit se rendre à la déchèterie de Petit-Pérou, la victime réside pourtant à Arnouville Petit-Bourg, un peu loin surtout en ce premier janvier, les rues sont désertes. Après deux heures d’attente, la compagne inquiète averti les autorités. Au même moment, un corps est découvert, dissimulé sous des branchages, à proximité d’une maison inhabitée à Lasserre Morne à l’eau, un coin reculé qu’il faut connaitre.

Abymes, Morne à l'eau, Moule, Sainte-Anne?

Quelques instants plus tard, le véhicule volé du directeur de Toyota est repéré au Moule, avec à priori à bord plusieurs individus. Le conducteur force le barrage et parvient à s’évaporer dans la nature, immédiatement un appel à témoin est lancé dans les médias. Le 4x4 endommagé sera finalement retrouvé à Sainte-Anne dimanche matin. Alors Abymes, Morne à l’eau, Moule, puis cette dernière commune, un tour de la Grande-Terre peut être afin de brouiller les pistes. Le circuit parait intriguant, tout comme le mode opératoire quasi hors normes, incompatible avec un simple braquage qui aurait mal tourné. Les investigations se poursuivent, des analyses ADN ont été ordonnées mais l’opération prend du temps, si les traces sont exploitables, elles orienteront peut être les gendarmes de le Section de Recherches sur la piste des auteurs.

Rinsy Xieng