Caillassage de commissariat : 3 jeunes en garde à vue

Par Pierre Emmanuel/Rinsy Xieng 13/04/2021 - 09:53
01/01/2020 - 00:00
Guadeloupe

Dans l'affaire de caillassage du commissariat de Capesterre Belle-Eau, survenu dans la nuit de samedi à dimanche, 3 jeunes, originaires de la commune, âgés de 16, 18 et 19 ans sont en garde à vue depuis le milieu et la fin de l'après-midi de lundi. Ils ont été dénoncé par un témoin des faits et ne sont pas connus des services de police.

    Caillassage de commissariat : 3 jeunes en garde à vue
Ils ont 16, 18 et 19 ans et habitent la commune mais ne sont pas connus des services de police. Depuis lundi, 3 suspects sont en garde à vue au commissariat de Capesterre Belle-Eau, où il ont passé la nuit. Commissariat qu'ils sont soupçonné d'avoir caillassé dans la nuit de samedi à dimanche. Un acte de vandalisme qui n'a enregistré que des dégâts matériels heureusement.
 
La bande aurait été dénoncée par un témoin des faits a signalé à la police. Ils se sont d'ailleurs rendus d'eux-mêmes, accompagnés de leurs parents qui les ont mis à la disposition des fonctionnaires, sans aucune difficulté. Ces derniers les interrogent pour savoir s'ils ont réellement pris part à ce caillassage, s'ils n'étaient que 3 ou si d'autres personnes sont concernées ou impliquées à divers titres dans ce qui n'a rien d'une plaisanterie et est pris avec gravité par des policiers au service de la population. 
 
Du contenu de leurs auditions dépendra la suite qui sera donnée à cette affaire où il faut souligner 3 éléments importants : les révélations, si elles sont avérées, d'un témoin de la scène; la prise de conscience des parents qui ont tenu, eux-mêmes, à accompagner leurs enfants et la détermination des policiers à résoudre cette agression en essayant d'obtenir des explications.
 
 
 
 

Tags