Cambriolages : des suspects arrêtés alors qu’ils découpaient un toit

Par 18/03/2020 - 11:28 • Mis à jour le 18/03/2020 - 11:26

L’employé d’un commerce des Abymes, sur place pour éviter les pillages éventuels en pleine pandémie de coronavirus, a donné l’alerte, mardi, vers 3 heures du matin, quand il a compris que des individus malintentionnés essayaient d’entrer en découpant le toit.

    Cambriolages : des suspects arrêtés alors qu’ils découpaient un toit

Quand le coronavirus, permet, indirectement, d’arrêter des cambrioleurs en flagrant délit. Par peur des pillages un commerçant des Abymes avait organisé une permanence dans son commerce et bien lui en a pris car son employé a pu donner l’alerte à l’arrivée de plusieurs individus malintentionnés qui commençaient à découper le toit ! Il était environ trois heures du matin, mardi.

Deux jeunes hommes ont été interpellés et placés en garde à vue. Cinq cambriolages de ce type, bien organisés et avec le même mode opératoire (NDLR : découpage à la disqueuse), leur sont reprochés à ce stade de l’enquête, en Grande et Basse-Terre, depuis un mois et demie. Les deux suspects, connus des services, devaient être déférés après une prolongation de leur garde à vue. Le tribunal continue en effet son activité urgente, a déclaré sur RCI le procureur de la République de Pointe-à-Pitre, Patrick Desjardins.

Tags