Contrôle routier à Deshaies : une information ouverte pour "homicide involontaire"

Par 16/12/2020 - 18:28
01/01/2020 - 00:00

Dans un communiqué émis ce mercredi par le Procureur de la République de Basse-Terre, ce dernier apporte des précisions sur l'enquête liée au décès d'un automobiliste en début de mois. La victime qui avait été contrôlée le 21 novembre, avait par la suite été admise au CHU puis est décédée quelques jours plus tard. Sa fille a déposé plainte car elle estime que les circonstances de ce contrôle demeurent troubles.

    Contrôle routier à Deshaies : une information ouverte pour "homicide involontaire"

Une polémique prend de l’ampleur sur les réseaux sociaux, autour du décès d’un conducteur ivre interpellé le 21 novembre dernier, au cours d’un contrôle routier. La famille de cette personne avait déjà adressé au Parquet de Basse-Terre, par l’intermédiaire de son conseil maître Maritza Bernier, une plainte évoquant le fait qu’elle était dans le coma et dans un possible état tétraplégique, imputant cette situation aux conditions dans lesquelles le contrôle se serait déroulé.

Le Procureur Emmanuel Delorme indique avoir aussitôt ordonné une enquête. Les enregistrements d’une caméra de vidéosurveillance de la commune de Deshaies se trouvant sur le lieu du contrôle, ont été immédiatement saisis pour exploitation. La personne concernée étant décédée le 3 décembre, il a été décidé de procéder à une autopsie, afin de déterminer les causes de ce décès. Le rapport est attendu. 

La famille de la personne décédée, accompagnée de son avocat, a été reçue par le procureur et une information judiciaire du chef d’homicide involontaire a été ouverte. Un magistrat instructeur mène désormais les investigations en toute indépendance.

 

 

 

Tags