Corps devant l'aquarium : un trafiquant qui se serait suicidé

Par • Mis à jour le 29/01/2019 - 17:18

Nous vous en parlions dès 13h, le corps d’un homme tué par balles a été retrouvé vers midi sur le parking devant l’aquarium de la Marina au Gosier. On en sait plus désormais. La victime serait un individu connu dans le milieu de la drogue et était poursuivi par la police judiciaire. Plutôt que de se laisser interpeller, il se serait tiré une balle lui-même.

    Corps devant l'aquarium : un trafiquant qui se serait suicidé

Les circonstances sont peu à peu connues, l’homme âgé d’une quarantaine d'années se serait donné la mort avec son arme, un impact en pleine poitrine. Car il se trouvait cerné par les services enquêteurs de la DIPJ et de l’OCRTIS, spécialisée dans la lutte contre le trafic de stupéfiants. Le suspect serait en effet défavorablement connu dans le milieu et il était sous surveillance depuis un bon moment. Sentant l’étau se resserrer et sans aucune issue possible, il aurait préféré se suicider, c’est la thèse officielle avancée par les autorités.

Une enquête de l'IGPN 

Une enquête de la police des polices, l’IGPN est automatiquement ouverte dans de telles situations. Les investigations concernant la drogue, se poursuivent également afin d’identifier d’éventuels autres complices. Sur les lieux, les experts en identification criminelle ont procédé à des relevés et photographies, autour du corps durant plus de 2 heures, avant que ce dernier ne soit emporté par le fourgon sanitaire.

Un périmètre de sécurité avait bien évidement été déployé afin d’éviter que les badauds ne piétinent les indices, allant du milieu du parking de l’aquarium, jusqu'au début du chemin en terre menant au Palais des Sports.