Couple décédé à Versailles: la piste accidentelle

Par 04/05/2016 - 18:44 • Mis à jour le 04/05/2016 - 18:44

Le mystère planait sur la mort suspecte du couple retrouvé sans vie la semaine dernière à Versailles Petit-Bourg. De récents éléments viennent d’ouvrir une nouvelle piste. Il s’agirait d’un accident lié à des groupes électrogènes. Les enquêteurs procèdent actuellement à des vérifications afin de confirmer cette hypothèse.

    Couple décédé à Versailles: la piste accidentelle
Les rumeurs les plus folles circulaient au sujet de cette double découverte macabre. On en sait désormais plus. Ni suicide, ni homicide mais il s’agirait d’un simple accident. En effet, après des analyses approfondies, les experts ont relevé des traces de monoxyde de carbone. On le sait, ce genre de substance provient souvent de combustion comme les gaz d’échappement. Par ailleurs, deux groupes électrogènes ont été retrouvés dans une pièce de la maison inachevée où se trouvait le couple alors qu’il est formellement déconseillé de les utiliser en intérieur.

Monoxyde de carbone toxique

Les enquêteurs procédent à d’autres investigations. L’empoisonnement ou intoxication était déjà confirmé les jours suivant le drame, le produit suspect n’était pas encore identifié en l’absence de tout flacon. Reste à confirmer cette thèse afin d’écarter les soupçons. Le scénario envisagé serait que les deux victimes auraient oublié d’éteindre les appareils produisant le courant avant d’aller se coucher. La fumée inodore et transparente mais hautement toxique se serait propagée à travers les couloirs, tuant les heures suivantes dans leur sommeil les malheureuses personnes inconscientes.

Rinsy Xieng