Coups de couteau à Vieux-Habitants : 4 jeunes incarcérés

Par 01/06/2020 - 13:01
01/01/2020 - 00:00

4 individus ont été interpellés et placés en détention provisoire durant le week-end à l’issue d’une enquête de la gendarmerie de Saint-Claude. Ils sont soupçonnés d’avoir participé à une agression armée, mercredi soir, à Vieux Habitants. Un jeune de 23 ans avait été frappé et avait reçu trois coups de couteau dont deux graves. Il s’agirait d’une vengeance infondée.

    Coups de couteau à Vieux-Habitants : 4 jeunes incarcérés

Tout commence mercredi vers 19h à Vieux-Habitants. Un jeune de 22 ans, au volant d’une mini Cooper bleue, se gare mal devant une épicerie du bourg. Un groupe d’une vingtaine de jeunes est là et ne se gêne pas pour lui faire remarquer son mauvais stationnement. Une dispute éclate, le conducteur repart et la voiture est caillassée.

L’histoire aurait pu s’arrêter là mais environ une heure et demie plus tard, au même endroit, 4 individus armés arrivent sur les lieux, avec trois voitures et une moto. Et un jeune de 23 ans est pris pour cible. Il est extrait de l’épicerie, jeté à terre, battu, et reçoit trois coups de couteau : un au niveau de la tête, heureusement sans gravité, et deux graves à la clavicule et à l’avant bras. Il réussit à s’enfuir ; au moins deux coups de feu sont tirés en l’air, et les véhicule repartent, parmi lesquels une mini Cooper bleue.

Le jeudi, alors que les gendarmes de Saint-Claude ont commencé leurs investigations, ils voient arriver, pour un dépôt de plainte, un jeune homme de 22 ans, qui vient raconter le caillassage de sa mini Cooper, omettant le violent épisode qui a suivi.

Après avoir été tranquillement entendu pour sa plainte, il est placé en garde à vue en tant que suspect. Là, il reconnaît une partie des faits, notamment des coups de barre de fer sur le jeune homme victime, qu’il pensait être en partie responsable du caillassage de sa voiture.

Puis les autres suspects ont suivi. Le conducteur d’une Audi Q5, qui aurait été armé sur les lieux le mercredi soir, est aussi arrêté jeudi, non sans le renfort du GIGN, car le suspect est bien connu des services. Le lendemain, vendredi, le GIGN est de nouveau mobilisé pour aller chercher les deux derniers suspects, qui ne sont pas arrêtés à ce moment là mais qui finissent par se rendre dans la foulée. Aucune arme n’est retrouvée dans les perquisitions mais les témoignages et les éléments recueillis sont accablants pour ces jeunes âgés de 22 à 28 ans. Certains sont bien connus des services.

Présentés samedi devant le procureur, ils sont incarcérés tous les 4 en attendant leur jugement en comparution immédiate mardi. Quant à la victime de 23 ans, prise en charge au centre hospitalier de Basse-Terre, elle se remet doucement de ses blessures et a écopé de 21 jours d’ITT. A noter, et c’est important, que d’après les éléments de l’enquête, ce jeune en service civique n’aurait rien à voir avec le caillassage de la mini Cooper.

Tags

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.