De nouveaux éléments dans l’affaire de l’agression filmée de la jeune sainte-rosienne

Par • Mis à jour le 08/01/2016 - 00:38

De nouvelles informations ont pu être recueillies, ce jeudi, concernant l'affaire de l'agression filmée de la jeune sainte-rosienne. Selon ces dernières, si la vidéo a été mise en ligne en début de semaine, les faits se sont déroulés avant les fêtes de Noël. Une plainte aurait également été déposée par la famille de la victime. Cette dernière indique que l’adolescente de 12 ans se serait rendue à un "après-midi récréatif" contrainte par ses agresseurs. Ce qui balaie la thèse de la réconciliation entre les protagonistes.

    De nouveaux éléments dans l’affaire de l’agression filmée de la jeune sainte-rosienne
L’enquête se poursuit, dans le cadre de l’agression filmée d’une sainte-rosienne de 12 ans. Mais, de nouveaux éléments permettent d’en savoir un peu plus sur ce "bad buzz" ce jeudi 7 janvier 2016.

Si la vidéo a été mise en ligne en début de semaine, les faits se seraient déroulés quelques jours avant les fêtes de Noël, le 22 décembre 2015 plus précisément. La victime, très atteinte psychologiquement serait partie en Hexagone dans la foulée, soit deux jours plus tard.

Elle ne se serait pas sortie en soirée en compagnie de ses agresseurs, comme ces dernières l’ont affirmé lors de leur audition à la gendarmerie.

En réalité, au regard des précisions apportées par son avocat, la victime se serait rendue, sous la contrainte, à un "après-midi récréatif" avec les auteurs présumés des faits. D’ailleurs, une plainte aurait été déposée par la famille en ce sens.

Cette nouvelle information contredit donc la thèse de la réconciliation entre agresseurs et victime, déjà mise en doute, ce jeudi, sur les ondes de RCI Guadeloupe.