Décès du docteur Hunckler : une autopsie prévue lundi

Par 21/08/2020 - 13:01
01/01/2020 - 00:00

Après la découverte du corps du docteur Franck Hunckler, mercredi, dans le lit de la rivière Bourceau, à Bouillante, plusieurs jours après sa disparition, une autopsie doit avoir lieu, lundi. La piste du malaise ou de l’accident est privilégiée.

    Décès du docteur Hunckler : une autopsie prévue lundi

Comme le veut la procédure, l’autopsie aura lieu dans le cadre de l’enquête ouverte pour « recherche des causes de la mort », après la découverte du corps sans vie du docteur Franck Hunckler. Comme l’annonçait RCI mercredi dans son édition de la mi-journée, le corps sans vie a été découvert mercredi en fin de matinée, par des proches, dans le lit de la rivière Bourceau, à Bouillante, trois jours après le signalement de la disparition du médecin de 56 ans.

Ce dernier, qui vivait seul, à Bouillante, n’avait plus donné signe de vie depuis le week-end. Un ami venu chez lui pour un déjeuner avait trouvé porte close et la voiture n’était pas là. Le lundi, il ne s’était pas présenté à son cabinet de Petit-Bourg pour honorer ses rendez-vous.

Très vite, ses proches avaient imaginé une randonnée ayant mal tourné, l’homme partant parfois marcher pour de petites balades. Selon nos informations, les recherches sur son ordinateur avaient mené jusqu’à des renseignements pris par le disparu concernant une randonnée dans le secteur de Birloton, au dessus de Caféière, où la voiture avait finalement été trouvée.

Les recherches menées par les gendarmes dès lundi ont été réorientées le jour suivant et le mercredi matin. Appuyés des gendarmes mobiles, du PSIG, et de maîtres chiens, les gendarmes de la brigade de Bouillante ont exploré les différentes pistes qu’aurait pu prendre le disparu. Un survol en hélicoptère a aussi eu lieu, en vain, jusqu’à la macabre découverte, mercredi, vers 10h45, par des proches venus en renfort.

Ces derniers, dont un médecin qui travaillait avec lui, ont trouvé le corps sans vie dans le lit de la rivière Bourceau, à environ 1 kilomètre en aval d’une cascade. Une autopsie doit avoir lieu lundi afin notamment, de déterminer les causes exactes de la mort. La piste du malaise ou de la chute accidentelle sont privilégiées.

Tags

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.