Des coups de feu tirés au passage d'Akiyo Mardi Gras

Par 10/02/2016 - 18:10 • Mis à jour le 10/02/2016 - 18:10

Des coups de feu ont été tirés à Pointe-à-Pitre lors du passage du groupe Akiyo. Selon Jean-Claude Moutoussamy, le président du groupe carnavalesque, en interne, tout est fait pour assurer la protection des membres. En revanche, il estime que les autorités doivent prendre le relais en ce qui concerne la sécurité sur la voie publique.

    Des coups de feu tirés au passage d'Akiyo Mardi Gras
Au passage du groupe carnavalesque "Akiyo" des coups de feu ont été tirés en l'air mardi soir (09/02/2016). Toutefois, aucun blessé n'est à déplorer. En revanche, une personne très choquée été évacuée.

Jean-Claude Moutassamy, le président du groupe "Akiyo" a regretté que son groupe soit systématiquement associé à ce type de débordements sur les ondes de RCI Guadeloupe ce mercredi 10 février 2016 :

"Lavyolans pa ka vinn dè akiyo, i ka vinn dè on mouvman ki sosyétal é nou konsyan dè sa ! "

Selon le groupe carnavalesque , il déploie pour ses "déboulés" un système pour protéger les adhérents du groupe. Il aurait également alerté les autorités sur ces problématiques.

Malgré tout, Jean-Claude Moutoussamy considère que des actions doivent être mises en oeuvre pour mieux gérer la sécurité en marge des défilés. Il a donc interpellé à nouveau les autorités sur notre antenne.