Des mesures prises à Saint-Martin après l'attaque mortelle par un requin

Par 10/12/2020 - 17:41
01/01/2020 - 00:00

Après la mort d'une femme attaquée en mer ce jeudi, la préfecture des Îles du Nord pilote une cellule de crise à Saint-Martin, tandis qu'un arrêté d'interdiction de baignade et d'activités de loisirs nautiques a été pris sur tout le territoire de la collectivité. L'attaque de requin est la piste confirmée.

    Des mesures prises à Saint-Martin après l'attaque mortelle par un requin

On en sait un peu plus sur les circonstances qui ont conduit à la mort d'une touriste ce jeudi à Saint-Martin, sur le littoral de la Baie orientale. 

En vacances avec une amie dans l'île du Nord, la victime a été repêchée sans vie, à l’issue d’une scène digne d’un film d’horreur. Selon nos informations, plusieurs témoins ont expliqué avoir entendu la femme hurler alors qu’elle se trouvait seule dans l’eau, à une vingtaine de mètres du bord, près d’un trampoline flottant.

Le corps de la femme a été repêché dans une mare de sang par des agents de la brigade nautique. Selon les premières constatations, elle aurait subi une première morsure au niveau de l’aine, puis sa jambe a été sectionnée au-dessus du genou. La trace de morsure est nette selon les secours, des expertises doivent avoir lieu, mais cela semble confirmer la piste d'une attaque de requin.

Baignade et loisirs interdits

Dans l'urgence, une cellule de crise s'ouvrait en préfecture des Îles du Nord ce jeudi soir afin de coordonner la réponse des autorités. La collectivité a pris en priorité un arrêté d'interdiction de baignade et d'activités de loisirs nautiques sur tout le territoire saint-martinois, y compris les îlets. Des patrouilles seront déployées dès la nuit prochaine afin de le faire respecter.

Par ailleurs, la Direction de la Mer a mobilisé les pêcheurs afin de retrouver l'animal potentiellement responsable de l'attaque. 

Tags