Deux policiers frappés en plein commissariat

Par • Mis à jour le 10/09/2015 - 16:43

Décidément, dur d’être policier en ce moment en Guadeloupe. Après des tirs survenus lundi soir à Lauriscisque et visant une patrouille nationale, deux autres fonctionnaires de police ont été frappés en plein commissariat de Pointe-à-pitre le lendemain mardi. Un jeune suspect qui venait d’être ramené au poste suite à un différend de voisinage, s’en serait pris aux agents présents. Ces derniers ont été blessés durant la bagarre.

    Deux policiers frappés en plein commissariat
Déferré puis présenté en procédure de comparution immédiate, le prévenu de 21 ans originaire des Abymes, devait s'expliquer sur des violences présumées à l'encontre de deux policiers en plein commissariat mardi dernier.

Suite à son interpellation pour des problèmes avec un voisin, qu'il aurait également molesté, l'individu avait été emmené au poste. Alors qu'ils allaient procéder à son audition, les fonctionnaires de police auraient à leur tour été victimes de violences qui justifient aujourd'hui de 2 à 3 jours d'ITT.

Lors du procès, un délai a été demandé par la défense, ainsi qu'une expertise psychologique. Le jeune homme reviendra le 7 octobre devant les juges qui l'ont maintenu en détention provisoire.

Rinsy Xieng

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.