Drame à Destreland : la fille de la victime soupçonnée de tentative d’assassinat

Par 10/07/2020 - 16:09
01/01/2020 - 00:00

C’est pour « tentative d'assassinat » sur sa maman qu’une adolescente mineure a été mise en examen et incarcérée, ce vendredi, à la prison de Baie-Mahault annonce le procureur de Pointe-à-Pitre. La femme avait été grièvement blessée par balle sur le parking de Destreland, lundi ; les premiers éléments laissaient envisager la piste du suicide. Piste balayée par l’enquête.

    Drame à Destreland : la fille de la victime soupçonnée de tentative d’assassinat

« Le parquet de Pointe à Pitre a ouvert ce jour une information judiciaire du chef de tentative d'assassinat contre une jeune fille, mineure née en 2005, lycéenne a qui il est reproché d'avoir volontairement et avec préméditation tenté de donner la mort par arme à feu à sa mère, âgée de 39 ans », indique le procureur de la République de Pointe-à-Pitre, Patrick Desjardins, dans un communiqué.

Lundi, vers 10 heures, sur le parking du centre commercial de Destreland à Baie-Mahault, la femme avait été prise en charge par les secours, blessée par balle au niveau du cou. Les faits « avaient été interprétés, dans un premier temps, comme une possible tentative de suicide de la victime » mais « l'enquête confiée à la brigade des recherches de la compagnie de gendarmerie de Pointe à Pitre a permis d'écarter l'hypothèse du suicide au profit de celle d'un acte vraisemblablement volontaire et prémédité de la fille de la victime également présente dans le véhicule », selon le communiqué.

« L'arme à feu utilisée se trouvait jusque là au domicile familial, sans autorisation » est-il encore précisé. La victime est toujours entre la vie et la mort.

L’adolescente « a été mise en examen ce jour par une juge d'instruction du pôle criminel du tribunal judiciaire de Pointe à Pitre puis elle a été présentée à la juge des libertés et de la détention de la juridiction qui l'a placée en détention provisoire. Les investigations vont se poursuivre pour comprendre les motifs de ce passage à l'acte et préciser les circonstances et le contexte familial dans lesquels ces faits ont été commis » précise encore le procureur qui souligne aussi « la complexité du dossier » et « l'état de minorité de la mise en examen ».

« Au delà du drame familial qu'ils génèrent, ces faits illustrent une nouvelle fois le fléau de la circulation des armes à feu en Guadeloupe et de l'extrême facilité avec laquelle les personnes les plus jeunes sont en mesure d'y avoir accès », écrit encore le procureur.

Tags

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.