Encore plusieurs agressions et coups de feu durant la nuit

Par 14/05/2022 - 12:12 • Mis à jour le 14/05/2022 - 12:10

Une nuit encore une fois très agitée et sanglante. Plusieurs agressions ont eu lieu, principalement aux Abymes et au Gosier. Des coups de feu, des attaques à l'arme blanche. On déplore plusieurs blessés mais sans qu'aucune victime n'ait de pronostic vital engagé à ce stade. Des enquêtes sont en cours, on sait par ailleurs que 2 suspects sont déjà en garde à vue.

    Encore plusieurs agressions et coups de feu durant la nuit

Les weekends se suivent et se ressemblent en termes de violences. Tout d'abord, à 20h50 aux Abymes, un litige aurait éclaté à propos d'un loyer non payé. Alors que le locataire et la propriétaire étaient en train de s'explique, un tiers s'en est mêlé. S'en est suivie une bagarre et l'un des protagonistes à été violemment frappé à coups de cutter au thorax.

Vers 1h du matin toujours aux Abymes, une femme a entendu frapper, mais méfiante, elle n'a pas ouvert son appartement et a regardé à travers le judas. Elle aurait vu 2 hommes avant de faire demi-tour. Quand un coup de feu a retenti, la balle a traversé la porte et s'est logée dans sa jambe. Le mobile de cette visite nocturne n'a pas encore été déterminé. 

Puis 15 minutes plus tard, à la Marina du Gosier, une dispute a opposé deux individus dans le petit couloir situé entre deux restaurants. Des tirs ont là aussi résonné. Deux victimes collatérales qui n'avaient rien à voir ont été touchées. Des badauds et la clameur publique ont permis par la suite de maîtriser dans la foulée, 2 suspects avant l'intervention de la police. Une arme de poing 9mm a été saisie. 

Vers 4h40, les pompiers ont été appelés pour prendre en charge un couple de 52 et 60 ans à leur domicile résidence Massoteau aux Abymes. Les victimes présentaient des lésions à la tête. Selon les premiers éléments, un homme armé d'un sabre serait entré et aurait réclamé de l'argent. L'agression aurait eu lieu bien plus tôt dans la soirée, l'alerte n'a été lancée que tardivement. Les personnes n'ont pas encore été entendues par les enquêteurs qui tenteront d'en savoir plus.

Et enfin vers 5h du matin, sur le parking d'une boite de nuit de Bas du Fort, déjà bien connue. Entre 20 et 30 coups de feu ont été tirés. Des témoins ont signalé des chasses à l'homme entre jeunes jusque sur la plage en contre-bas. On ignore a ce stade s'il y a eu des blessés, en tout cas ils ne se sont pas encore manifestés. 

Des investigations sont dans toutes ces affaires, en cours au commissariat central.

 

 

Tags