Fusillade mortelle aux Abymes : un homme mis en examen

Par 10/12/2020 - 09:37
01/01/2020 - 00:00

Un homme a été mis en examen pour tentative d’homicide mercredi soir. Il s’agit des suites judiciaires de l’un des nombreux faits divers survenu durant le week-end : une fusillade à Petit Pérou aux Abymes, qui a fait un mort et plusieurs blessés. La DIPJ est en charge de l’enquête.

    Fusillade mortelle aux Abymes : un homme mis en examen

C’est pour tentative d’homicide sur l’un des blessés que l’homme a été mis en examen mercredi soir. Il est le premier suspect dans cette affaire mais il pourrait y en avoir d’autres car l’enquête ne fait que commencer.

L’homme s’est présenté de lui-même suite à cette fusillade qui a fait un mort et plusieurs blessés. Elle avait éclaté dans un local, Rue des Bégonias à Petit-Pérou aux Abymes, dimanche au petit matin. Le suspect se présente, selon nos informations, comme le gérant du local. Il aurait reconnu avoir été sur place et avoir lui-même tiré au moins un coup de feu.

Ce jour-là, dimanche, vers 4 heures 30, les pompiers avaient dû intervenir aux côtés des forces de l’ordre pour évacuer, dans un climat particulièrement tendu, des victimes touchées par balle, présentées comme gravement blessées au moment de l’intervention. On déplore au final dans cette affaire une victime décédée, en arrêt cardio-respiratoire à l’arrivée des secours, et deux blessés : l’un à l’épaule, pris en charge sur place, et une autre victime qui s’est présentée peu après au CHU.

Selon les premiers éléments, cette nuit-là, plusieurs personnes venues de l’extérieur auraient fait irruption pendant une fête d’anniversaire particulièrement arrosée et la fusillade aurait éclaté. Les investigations débutent et les circonstances sont encore floues pour l’heure : il y aura des auditions, des expertises balistiques. Car toujours selon nos informations, de très nombreuses douilles et munitions ont été retrouvées sur la scène de crime. Des faits particulièrement graves pour lesquels a été saisie la DIPJ.

Le parquet a requis le placement en détention provisoire du suspect mis en examen, qui aurait tiré au moins un des coups de feu ; les débats se poursuivaient encore mercredi soir devant le juge des libertés et de la détention.

Tags