Identifié grâce à son ADN

Par 31/03/2017 - 16:44 • Mis à jour le 31/03/2017 - 16:44

Un prévenu comparaissait, jeudi 30 mars 2017, pour une tentative de meurtre requalifiée au tribunal correctionnel. Les faits remontent à novembre 2016 dans le quartier de Vieux-Bourg. Un autre jeune avait très grièvement blessé par des tirs, une riveraine innocente avait également été atteinte par des plombs. L'intéressé, identifié grâce à l'ADN retrouvé sur les douilles, a demandé un délai pour préparer sa défense. Il reviendra donc le 26 avril devant cette même juridiction.

    Identifié grâce à son ADN