Il finit en garde à vue après avoir harcelé la police

Par • Mis à jour le 16/10/2018 - 12:40

Comment se retrouver en garde à vue après avoir harcelé les services de secours au téléphone ? C'est la situation que vit actuellement un individu des Abymes. Il aurait passé son week-end à passer des coups de fils malveillants jusqu'à ce que les forces de l'ordre décident de débarquer chez lui.

    Il finit en garde à vue après avoir harcelé la police

On ignore pour l'heure les raisons qui ont poussé le suspect a agir de la sorte, mais selon nos informations, il aurait passé plusieurs dizaines d'appels ces derniers jours, notamment dans la nuit de dimanche à lundi. Encombrant ainsi les lignes du commissariat central au détriment de cas plus urgents. D'autant plus que l'objet de ses discutions n'étaient pas très intéressant, il insultait surtout les agents qui décrochaient, délivrant des messages outrageants. Jusqu'à ce que les choses commencent à bien faire. Les services de police ont décidé d'envoyer une patrouille chez lui aux Abymes afin de le faire cesser.

Jusqu'à 2 ans de prison et 30.000€

Le suspect âgé d'une quarantaine d'années, a été interpellé avant d'être conduit en garde à vue où il se trouvait toujours aux dernières nouvelles. Il risque d'être poursuivi pour appels malveillants et outrage sur dépositaire de l'ordre public, avec si le magistrat le décide, une convocation devant le juge. Les enquêteurs cherchent par ailleurs à savoir si l'homme a appelé d'autres services, comme par exemple les pompiers ou le SAMU. Des relevés seraient en train d'être quantifiés. Rappelons qu'appeler les secours pour rien est un délit sévèrement puni par la loi, les mis en cause peuvent encourir jusqu'à 2 ans de prison et 30.000€ d'amende.