Ivre, il menace et violente des femmes le jour de Noël

Par • Mis à jour le 26/12/2019 - 20:35

C’est une histoire à la fois insolite et très grave qui s’est produite à Bouillante. Un jeune homme de 25 ans, a été interpellé par les gendarmes le jour de Noël après avoir semé la terreur dans un quartier. Ivre, il a menacé et violenté des femmes chez qui il est entré par effraction. Mis en fuite, il s’est retrouvé nu dans la rue mais a continué ses méfaits.

    Ivre, il menace et violente des femmes le jour de Noël

Tout commence vers 3 heures du matin, dans la nuit du 24 au 25 décembre, route de Birloton à Bouillante. Une femme de 35 ans voit arriver chez elle un homme ivre, qui n’a pas hésité à enfoncer sa porte à coups de pieds. L'individu, âgé de 25 ans, la repousse dans la salle de bains, la gifle plusieurs fois, lui intime de se taire et lui affiche clairement en créole ses intentions sexuelles. L’homme se déshabille, se retrouve nu devant elle, expliquera plus tard la victime. C’est alors qu’arrive le frère de celle-ci. Il habite non loin de là et a été alerté par les cris. L’agresseur est mis en fuite, nu.

C’est en tenue d’Adam qu’il part en courant et enjambe le portail d’une maison juste en face. Là, il dérobe des vêtements et les enfile : un short de femme, une serviette à capuche pour bébé, ou encore un t-shirt d’enfant.

L’homme ressort et pénètre dans une troisième maison. Il ouvre le frigo, mange ce qu’il trouve, dérobe deux couteaux, et monte à l’étage. La femme qui vit là, âgée de 75 ans, se réveille, voit la lumière s’allumer et s’éteindre à plusieurs reprises, et se retrouve face au voleur, qui a toujours les couteaux en main. D’après les éléments recueillis par les enquêteurs, il la menace, et lui dit « c’est toi que je veux », et là encore les cris de la victime la sauvent.

L’homme fuit mais pas très loin puisqu’il est rapidement interpellé sur place par les gendarmes. Selon nos informations, le jeune homme, ivre, sans profession, déjà connu, a fait l’objet d’un examen psychologique, jeudi, et a été présenté à un magistrat.

Les faits ont été correctionnalisés et devraient faire l’objet d’un procès en comparution immédiate.

Tags

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.