Changer d'île

La femme brulée à Bouillante est décédée

Par Rinsy Xieng / RCI.FM / 14/09/2017 - 11:36

La quinquagénaire grièvement brulée dans la nuit de mardi à mercredi est finalement décédée des suites de ses blessures. Son compagnon, soupçonné d’avoir provoqué l’incendie, a depuis été remis en liberté mais reste sous étroite surveillance. Accident, comme il l'affirme, ou homicide ? Les analyses en cours permettront d’en savoir plus.

La victime est malheureusement décédée dans la nuit de mercredi à jeudi vers 3h au centre hospitalier où elle avait été prise en charge dans un état grave. Brulée à 80% sur tout le corps au second degré, elle n’a pas survécu à ses blessures. Selon ses premières déclarations, elle aurait été immolée par son ami, un homme de 50 ans qui dormait ce soir là dans le même lit. Elle n’a pas pu être réentendue par la suite, ce qui complique les choses.

Quand au mis en cause, il a toujours nié l’incendie volontaire, il parle d’un mégot de cigarette qui aurait mis le feu aux draps, lui-même aurait tenté de porter secours. Une thèse accidentelle que tentent de vérifier les experts. En attendant, en l’absence de preuve, l’homme a été remis en liberté mais reste sous surveillance le temps que les analyses soient faites. Une décision liée à des charges insuffisantes à son encontre, d’autant plus qu’au moment du drame, le couple était fortement alcoolisé.

Qui dit vrai ? On espère que les techniciens en identification sauront répondre rapidement à cette question. Une autopsie est par ailleurs prévue mardi prochain afin de savoir s’il n’existe pas de traces ou d’indices pouvant infirmer ou étayer les propos du suspect. La brigade de recherches de gendarmerie reste saisie de l'affaire.

A lire également

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.