La garde à vue de Joël Beaugendre a été levée

Par • Mis à jour le 10/06/2015 - 15:23

La garde à vue de Joël Beaugendre, de Philippe et Serge de la Clémendière et du cadre administratif de la commune s’est terminée mardi soir. Quelques minutes après la libération, l’avocat du maire de Capesterre-Belle-Eau a dénoncé les conditions de cette audition.

    La garde à vue de Joël Beaugendre a été levée
La garde à vue de Joël Beaugendre, le maire de Capesterre-Belle-Eau, de Philippe et Serge de la Clémendière et du cadre administratif de la commune a été levée hier soir. Ils étaient entendus depuis lundi 8 juin 7 heures par les policiers de la direction financière du Service interrégional de la Police Judiciaire. Les quatre hommes sont repartis libres. Et jusqu’à présent, ils bénéficient de la présomption d’innocence.

Suite à la remise en liberté du maire de Capesterre-Belle-Eau mardi soir, Olivier Morice, son avocat s’est exprimé sur notre antenne. "J'ai été littéralement insulté par deux commandants dans des conditions absolument inacceptables" a-t-il dénoncé. Olivier Morice entend saisir entre autres le bâtonnier de la Guadeloupe.

L'enquête préliminaire est ouverte depuis 2012 par le parquet de Basse-Terre. Elle portait sur des soupçons d'abus de biens sociaux, faux et usage de faux en écriture privée, détournement de fonds publics, recel de ces infractions et favoritisme.

L'enquête préliminaire se poursuivra avec des investigations supplémentaires. Au terme de celles-ci, le parquet se prononcera pour déterminer la suite à donner. Pour rappel, la garde à vue de ces quatre personnes, qui a été levée hier soir, avait été prolongée de 24 heures.