La nuit du Nouvel an a été "plus calme" pour les autorités

Par • Mis à jour le 01/01/2019 - 20:34

Les secours n’ont pas chômé pendant la nuit de la Saint Sylvestre. Pompiers et autorités étaient mobilisés comme chaque année, mais la nuit a été "plus calme que lors du réveillon de Noël". Il y a eu 3 opérations simultanées des motards de la Gendarmerie en Grande et Basse-Terre. Finalement pas d’incident majeur ou de blessé grave à déplorer. Seul un automobiliste a passé sa nuit du Nouvel An en garde à vue.

    La nuit du Nouvel an a été "plus calme" pour les autorités

Concernant les opérations de contrôle routier seul un automobiliste interpellé à Gourbeyre a passé sa nuit du Nouvel An en garde à vue. Les gendarmes ont aussi failli se lancer à la recherche de deux adolescents à Sofaia -Sainte-Rose mais l’histoire s’est bien terminée ! "Tout a été plutôt calme". C’est ce que saluent gendarmes et policiers d’une seule et même voix pour la nuit de la Saint-Sylvestre.

 

Un refus d'obtempérer, il termine dans un fossé

Le fait le plus marquant demeure cet automobiliste qui a refusé d’obtempérer à Gourbeyre au niveau du rond point des Roches Gravées. Légèrement alcoolisé et sans permis, qui lui avait déjà été retiré, il a refusé de s’arrêter face aux gendarmes. L’homme a finalement terminé sa course dans un fossé -sans s’être blessé- et sa nuit en garde à vue. Relâché mardi dans la journée, il sera convoqué ultérieurement devant le tribunal correctionnel.

Si d’autres interpellations ont eu lieu notamment en Côte-sous-le-vent pour des contrôles d’alcoolémie positifs, les contrevenants ont rapidement été relâchés. Côté police, après les contrôles menés dans l’agglomération pointoise rien de particulier à signaler non plus.

A Petit Bourg les gendarmes ont aussi été avertis d’une gène à la circulation à cause d’un véhicule "à la verticale" dans un caniveau, route de  Grippière, mais personne ne se trouvait à l’intérieur. L’automobiliste a peut être décidé de rejoindre sa soirée de réveillon à pieds, sa voiture a été enlevée par une dépanneuse.

Plus de peur que de mal pour deux adolescents en motocross

Eux aussi ont terminé à pieds ce qui devait être une dernière escapade de l’année en motocross. Deux jeunes de 17 ans originaires de Sainte-Rose et Sainte-Anne ont été récupérés par les gendarmes à 19h30 le soir du 31 décembre. Ils étaient signalés disparus depuis une heure environ, par un proche qui n’arrivait pas à les joindre et ne les voyait pas rentrer à la nuit tombée alors qu'ils étaient partis à Sofaïa (Sainte-Rose).  Les deux adolescents avaient en fait fait une sortie de route, ils ont dû abandonner leurs motos à Sofaïa dans une rivière et ont finalement réussi à retrouver leur chemin à pieds dans la nuit ! Tout est bien qui finit bien, ils ont pu aller fêter en famille le passage à la nouvelle année!

 

Des policiers pris pour cible, pas de blessé

Le fait est assez rare pour être signalé : durant la nuit de la Saint-Sylvestre, à la cité Mortenol à Pointe-à-Pitre, des policiers qui intervenaient sur une agression ont été la cible d’un jet de bombe artisanale. Pas de victime du côté de l'homme agressé comme des policiers. Les agresseurs avaient déjà pris la fuite à leur arrivée.