L’agent de Routes de Guadeloupe est décédé des suites de ses blessures

Par 02/10/2022 - 22:38 • Mis à jour le 02/10/2022 - 22:34

Grièvement blessé après avoir été percuté par un véhicule alors qu’il intervenait sur la chaussée suite à un accident dans la nuit d’hier, l’agent avait été placé dans le coma. Il n’a finalement pas survécu.

    L’agent de Routes de Guadeloupe est décédé des suites de ses blessures
Photo d’illustration

L'agent succombe à l'hôpital 

Cet agent de Routes de Guadeloupe avait été admis au CHU dans un état critique. Son pronostic vital était engagé. Après avoir été plongé dans un coma artificiel, il est donc décédé sur son lit d'hôpital.

Âgé d’une cinquantaine d’année, il était en train d’intervenir sur un accident de la circulation n’ayant occasionné que des dégâts matériels vers 3h20 du matin hier dimanche, au niveau du pont de la Jaille lorsqu’il a été percuté par un véhicule arrivant à vive allure. La voiture heurtait également le premier véhicule accidenté et un véhicule de la gendarmerie.

Cinq autres blessés 

Hormis cet agent décédé, cinq autres personnes avaient, elles, été légèrement blessées: un second agent de Routes de Guadeloupe ainsi que quatre jeunes femmes âgées entre 20 et 24 ans.

Le chauffard toujours en garde à vue 

Le conducteur auteur du suraccident, âgé de 61 ans, pourrait désormais être poursuivi pour homicide involontaire aggravé. Il avait été interpellé sur les lieux, en état d’alcoolémie et sans permis de conduire, avant d'être placé en garde à vue.
 

 

Tags