Le kayakiste qui voulait faire le tour de la Guadeloupe hélitreuillé à l'Anse Salabouelle

Par • Mis à jour le 12/11/2019 - 18:52

Patrick Rouillon voulait faire le tour de la Guadeloupe en kayak dans le sens contraire des aiguilles d'une montre et était parti mardi 5 novembre de l'Anse des Rochers à Saint-François. Epuisé, il a finalement dû être récupéré par hélicoptère en milieu de journée, ce mardi.

    Le kayakiste qui voulait faire le tour de la Guadeloupe hélitreuillé à l'Anse Salabouelle

C'est vers 12h30  que l'aventurier de 64 ans, Patrick Rouillon, en plein tour de la Guadeloupe en kayak, a décidé de jeter l'éponge. Il appelle un ami alors qu'il est arrivé au niveau de l'Anse Salabouelle au Moule. Il a alors dépassé sans s'en rendre compte une halte qu'il devait observer après la Pointe des Châteaux. Patrick Rouillon n'est pourtant pas un amateur de l'aventure. Cet ancien motard de presse pendant 30 ans, a déjà à son actif un tour de l'Amérique du Sud à moto en 2016. Résidant en Guadeloupe depuis 12 ans, il avait décidé de se confronter aux éléments, y compris ceux de notre Cap Horn local, la Pointe des Châteaux. Son épuisement de mardi est directement lié à ce passage délicat qu'il a effectué lundi et dont il ne s'est pas remis. Patrick Rouillon interrogé par Stéphanie Sérac nous raconte son récit épique. Cette aventure aurait pu très mal se terminer. 

Epuisé, l'aventurier a été hélitreuillé par l'hélicoptère de la gendarmerie vers 13h15 ce mardi à l'Anse Salabouelle au Moule, ce qui a signé l'arrêt de sa tentative et de son intérêt pour le kayak.   

 

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.