Le pronostic vital de l'adolescent poignardé au lycée Durcharmoy n'est pas engagé

Par 01/12/2016 - 22:53 • Mis à jour le 01/12/2016 - 22:53

AUDIO - Ce jeudi 1er décembre 2016, une assemblée générale s'est tenue au lycée Ducharmoy. La communauté scolaire de l'établissement a évoqué la scène de violence de mercredi. Pour rappel, un lycéen a été poignardé par un camarade de classe juste avant les cours. Le jeune homme est hospitalisé au CHBT. Toutefois, ses jours ne sont pas en danger.

    Le pronostic vital de l'adolescent poignardé au lycée Durcharmoy n'est pas engagé
Le pronostic vital du jeune homme poignardé par un camarade de classe au lycée Ducharmoy à Saint-Claude n'est pas engagé, a-t-on appris ce jeudi 1er décembre 2016.

L'adolescent est blessé à la main et au dos. Cependant, ses blessures ne semblent pas sérieuses. Hospitalisé au Centre hospitalier de Basse-Terre (CHBT), la victime devrait y séjourner pendant quelques jours.

Selon nos informations, c'est avant d'aller en classe que les deux adolescents ont une altercation, devant le lycée Ducharmoy vers 6h45 mercredi 30 novembre 2016.

La victime aurait sorti une paire de ciseaux pour une raison encore méconnue. L'autre adolescent, scolarisé dans la même classe, aurait alors retiré un couteau, avant de porter les coups.

Ce dernier a été interpellé et placé en garde à vue dès mercredi. L'enquête a été confiée à la brigade de recherche de Saint-Claude. Le parquet de Basse-Terre s'est dessaisi de l'affaire au profit du parquet de Pointe-à-Pitre.

Plusieurs raisons juridiques justifieraient cette démarche. Parmi elle, la domiciliation des parents du mis en cause qui vivent en Grande-Terre.

Ce jeudi, la communauté scolaire a donc tenu une assemblée générale avec la région, la mairie, les parents d'élèves et les délégués de classe.

Les élèves seront accueillis par les professeurs, vendredi 2 décembre, dans le but de libérer la parole. L'emploi du temps normale reprendra à 10 heures.

Les précisions de Nicole Cyprien, la proviseure du lycée Durcharmoy.


Anaëlle Edom avec Cécile Rémusat