Le sac d'ordures qui coûte cher

Par • Mis à jour le 22/02/2020 - 05:00

C’était le sac d’ordures de trop ! Il peut coûter cher d’abandonner des encombrants et ordures sur la voie publique. Un jeune automobiliste d’une vingtaine d’années l’a appris à ses dépends. Il a été condamné à verser plusieurs centaines d'euros.

    Le sac d'ordures qui coûte cher

Cet habitant des Abymes, âgé entre 20 et 25 ans, avait abandonné sur la voie publique, de nuit, en toute discrétion, dans le centre ville, un très gros sac rempli de déchets en tout genre. Or, l’endroit, non prévu pour accueillir ce genre de dépôt, se situe non loin de la brigade motorisée de la Gendarmerie.

Alors, quand le sac, non fermé, s’est renversé, éparpillant son contenu dans la rue et sur les trottoirs, un gendarme n’a pas hésité à fouiller la poubelle pour identifier l’auteur de ce délit, passible d’une contravention de cinquième classe, avec une amende de 1500 euros maximum et confiscation de véhicule.

Convoqué, l’individu identifié a reconnu l'infraction de « dépôt d'objet d'ordures transporté à l'aide d'un véhicule léger dans un lieu non autorisé ». Il a donc dû payer plusieurs centaines d’euros, entre l’amende et le dédommagement de la mairie pour le ramassage et le tri des déchets.

(Photo/ Gendarmerie)

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.