Les pompiers pris pour cible sur un barrage à Baie-Mahault

Par • Mis à jour le 10/10/2019 - 12:33

Les pompiers ont été pris pour cible dans la nuit de jeudi à vendredi, vers 00h30 sur l’un des barrages de Baie-Mahault, boulevard Nelson Mandela. Des individus les ont caillassés et ont même menacé de mettre le feu au véhicule. Des vitres du véhicule ont été brisées, le rendant indisponible. Une plainte va être déposée.

    Les pompiers pris pour cible sur un barrage à Baie-Mahault

Le colonel Félix Anthenor Abazac , directeur du SDIS Guadeloupe, explique ce qui s’est passé alors que ses hommes étaient appelés sur un incendie qui bloquait la route : « après une heure d’extinction, on était en fin d’opération avec les gendarmes, mes hommes ont vu arriver un groupe d’individus qui les ont caillassés et qui ont été même à les menacer d’incendier le véhicule ». Il salue le « sang froid et le courage des agents ».

Le véhicule des pompiers a eu deux vitres brisées. Il est indisponible durant le temps de réparation.

« Les agents ont le soutien de la présidente du Conseil départemental, Josette Borel Lincertin, du président du conseil d’administration, monsieur Phabert Michely, et nous allons porter plainte pour cette agression » ajoute le colonel.

La veille vers 19h déjà, sur un autre barrage, des projectiles avaient été lancés vers les pompiers et les forces de l'ordre, mais ni les hommes ni les véhicules n'avaient heureusement été touchés.

Tags

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.