Les violents touristes libérés mais convoqués devant la Justice

Par 28/01/2021 - 11:24 • Mis à jour le 28/01/2021 - 11:21

Les suites de la bagarre survenue dans un hôtel du Gosier mardi soir. Les 6 suspects ont été remis en liberté avec convocation ultérieure devant la Justice. Deux femmes, plus virulentes que les autres ont rendez-vous avec le tribunal correctionnel en juin prochain. Il s'agit de "gens du voyage".

    Les violents touristes libérés mais convoqués devant la Justice

La bande de 6 touristes a été remise en liberté avec convocation devant les instances judiciaires. Il s'agit selon nos informations de "gens du voyage" qui se déplaceraient en île de France et qui ont passé leur séjour à se faire remarquer en dérangeant les autres clients et plus généralement les employés de l'hôtel. 

Parmi eux, deux femmes qui auraient été plus virulentes que les autres, jetant, frappant et même mordant leurs adversaires durant les échauffourées. Elles doivent donc pour ces violences volontaires et dégradations être jugées en juin prochain devant le tribunal correctionnel, des comportements plus que condamnables.

Pour rappel, ces personnes en vacances en Guadeloupe pour une semaine, s'étaient vues refuser l'accès au restaurant Fleur d'épée, car leur tenue vestimentaire n'était pas appropriée. Pieds et torses nus, l'agent de sécurité leur avait dit d'aller s'habiller ce qui aurait provoqué leur colère. L'ivresse n'aidant pas, la bande était en effet très alcoolisée selon nos sources lorsqu'elle s'est présentée à la réception.

Un réunion entre la direction et les chefs de services de l'hôtel s'est d'ailleurs tenue ce jeudi. De leur côté, les syndicats sont rapidement montés au créneau en dénonçant dans un communiqué, la dangerosité de ces individus et parlant même de propos racistes durant la bagarre. Selon certains témoignages, les intéressés auraient depuis, déjà pris le chemin du retour en région parisienne juste après leur libération.

Tags